img-logo-UMR-Irisa
    img-logoINRIA

img-logoHDR

Building the bridges between QoS and QoE for network control mechanisms

Adlen Ksentini

adlen.ksentini@irisa.fr

img-orateurAdlenKsentini (équipe Irisa - Dionysos)

Soutenance d'Habilitation à Diriger des Recherches - 3 juillet 2013

L'exposé [49:08]

 

Le résumé
Les transparents (pdf)
La composition du jury
La vidéo
(format MP4 - téléchargeable)

Résumé

Cette dernière décennie a connu une prolifération des réseaux d’accès sans fil, dominée par les réseaux locaux sans fil (ou Wireless Local Area Network - WLAN), les réseaux cellulaires 3GPP de troisième (3G) et quatrième génération (4G) et en moindre mesure les réseaux Digital Video Broadcast (DVB) pour la télévision numérique.
Conjugué à l’apparition des téléphones intelligents (Smartphone) et des tablettes, les réseaux sans fil ont changé la façon dont les utilisateurs consomment les applications Internet, où on constate que l’accès aux plateformes vidéo (Youtube, vidéo à la demande, Télé sur IP) et aux réseaux sociaux à partir des réseaux sans fil et mobiles a explosé.

L’accès massif à ces applications par le biais des réseaux sans fil introduit de nouveaux verrous, liés principalement à l’augmentation du trafic et l’aspect temps réel de certaines applications, où un certain niveau de Qualité de Service (QdS)/Qualité d’Expérience (QdE) doit être assuré. Par conséquent, un certain nombre de défis se posent : (i) aux opérateurs des réseaux sans fil et mobiles, pour lesquels il est nécessaire d’avoir des nouveaux mécanismes et protocoles réseaux pour éviter la congestion et garantir la QdS/QdE aux utilisateurs ; (ii) aux fournisseurs de contenus (service provider) qui doivent s’adapter au contexte de l’utilisateur (bande passante, terminal utilisé, résolution, etc.) lors de la création de contenus audiovisuels (audio et vidéo).
Afin d’adresser les problématiques citées dans la section précédente, l’originalité de nos contributions se situe dans la proposition de protocoles et mécanismes de contrôle de réseau dits dynamiques ou adaptatifs. L’approche dynamique permet de s’adapter : (i) aux changements de l’état du réseau (niveau de charge/contention) ; (ii) aux changements de l’état du canal sans fil (dégradation/amélioration du canal physique) ; (iii) à l’augmentation ou la réduction du trafic d’une application ; (iv) à la dégradation de la qualité de service/expérience de l’utilisateur. De ce fait, nos travaux ont généralement considéré le réseau (ou l’application réseau) ainsi que la fonction ou le mécanisme à contrôler comme un système en boucle fermée, dont le but est de modifier (contrôler) l’état d’entrée (accepter ou refuser un nouveau flux, augmenter la durée de mise en veille d’une station, maitriser la congestion, etc.) du système et mesurer les paramètres en sortie (délais, QdE) pour les prendre en compte lors des prochaines décisions du mécanisme de contrôle. Ces mesures se font soit au niveau du réseau, terminal ou application.

Nos contributions sont classées suivant la nature de la mesure utilisée. Une partie de nos travaux utilise des mesures centrées QdS/réseau (tel que l’intensité du trafic, la taille de la file d’attente, débit de la station, délai applicatif), et l’autre partie est centrée sur l’utilisateur (ou human-centric) à travers la mesure de la qualité d’expérience perçue par l’utilisateur.

La composition du jury

André-Luc Beylot, Professeur, ENSIEEH Toulouse, rapporteur
Raouf Boutaba, Professeur, Univ. de Waterloo, rapporteur
Ahmed Toufik, Professeur, ENSEIRB Bordeaux, rapporteur
Andrzej Duda, Professeur, IMAG Grenoble, examinateur
Gerardo Rubino, Directeur de Recherche, INRIA Rennes, examinateur
Guy Pujolle, Professeur, Univ. Paris 6, examinateur
César Viho, Professeur, Univ. Rennes 1, examinateur

img-logo-petitformat-pdf Les transparents (PDF)

img-videotheque-Inria

   
img-logo-HDR L'ensemble des soutenances HDR enregistrées depuis 2001

img-fleche-hautPage
© 2013 Pôle audiovisuel INRIA-Rennes